LE MANOIR DANS LE TEMPS

HISTOIRE

Un bien, très ancien, puisqu’il est signalé dès le XVIème siècle, fait partie du patrimoine de ce petit village de France qu’est Houdancourt : le moulin sur la Contentieuse. L’eau en abondance, d’ex­cellente qualité, valorise aussi ce territoire. Elle a été à l’origine d’activités telles que la meunerie et la culture du cresson, toujours présente. Aujourd’hui, en France, il ne reste que 150 ha de production tradition­nelle en fosse.

L’existence du moulin ne fut pas un long fleuve tranquille. En compétition avec le mou­lin de Bazicourt quant à l’u­tilisation de l’eau de la Contentieuse, le meunier de Bazicourt reprochant à celui de Houdancourt de retenir les eaux et diminuer le débit et le courant, il fallut trouver un accord après l’intervention du Marquis de Vil­lette en 1765.
En 1780, l’état du moulin était dégradé et en 1790 le bail fut résilié et il tomba en ruine.
En 1796, un moulin vit le jour aux Terres Saint Georges sur les bords de .. la Contentieuse.
A la même époque, le vieux moulin fut reconstruit. Celui des Terres Saint Georges trop souvent inondé son pro­priétaire le racheta. En 1803, un incendie ravagea le mou­lin et le maître des lieux en­trepris de démolir celui des Terres Saint Georges et avec les matériaux reconstruisit celui qui fonctionna jusqu’au début du XXème siècle.

Vers 1930, le moulin fut vendu à M. BORNET qui entreprit tous les travaux de transformation des bâtiments d’exploitation et des terrains adjacents en domaine résidentiel. Une carte postale de 1933 montre son aspect actuel avec l’appellation « Manoir des Essarts ».

C’est en 2015 que M. MENIN­GAND, très attaché à son village, conçoit un projet de réhabilitation du domai­ne et acquiert la propriété. Pendant plus d’une année, il réalise des travaux de restauration pour redonner au manoir tout le lustre des années 60.
Cette belle réalisation permet au domaine de retrouver à juste titre sa dénomination de manoir et qui ne peut que servir l’i­mage du village grâce, notamment, au dynamisme de ses enfants.